Projet d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala

Station d'Exhaure

I.        Objectifs du projet

Le
projet d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de la
localité de Kabala a pour objectif d’assurer l’approvisionnement correct et
durable en eau potable de la ville de Bamako et environs.

Il
porte sur la réalisation, en deux phases, d’une nouvelle station de production
de 144 000 m3 d’eau potable par jour en phase I avec un doublement de cette quantité en phase II, dans la localité de Kabala,
située en rive droite du fleuve Niger, à environ 12 km en amont de la ville de
Bamako. La durée totale du projet est de six (6) ans dont :

Phase 1 (2014-2018)
4 ans

Phase 2 (2018-2020) 2 ans

II.      Consistance du Projet 

En phase 1, le projet comprend deux principales composantes :

Composante 1
« Production, stockage et transfert »
 : cette composante consiste à réaliser des ouvrages de prise et
d’amenée d’eau brute, une station de traitement d’eau de 144 000 m3/jour
à Kabala, une conduite de refoulement d’eau traitée en fonte ductile DN 1200 en
solution de base et des diamètres DN 1400 et DN 1600 en variantes obligatoires,
le système d’alimentation en énergie et une station d’alerte contre la
pollution du fleuve, deux (2) réservoirs de tête de stockage d’une capacité de
20 000 m3 à Baco Djicoroni et un renforcement de capacité de
production de la station de Djicoroni Para de 10 000 m3/j.

Composante 2
« Stockage et canalisation de distribution » :
elle consiste à
réaliser quatre (4) réservoirs au sol, trois (3) châteaux d’eau et une bâche de
stockage d’une capacité cumulée de 22.500 m3  et un réseau
d’environ  1 400 km de long, ainsi que la
réhabilitation d’environ 90 km de réseaux. En plus du réseau de distribution
associé au projet, il est aussi prévu de réaliser 1 208 bornes fontaines
publiques, 86 144 branchements sociaux et 
42 500 branchements individuels normaux .

III. Financements

La
phase 1 est financée par sept (7)
bailleurs, avec un montant annoncé de 172 220 414 450
FCFA
, dont 95,8% est acquis à
travers les accords de financements signés avec six bailleurs : AFD
(prêt), BEI (prêt), UE (subvention), BM (prêt), BAD (prêt), BID (prêt et ISTINA’A).
L’Accord de prêt concernant la Coopération Italienne est en instance de
signature.

Tableau : Financement par Bailleurs de la phase
1

Bailleurs Montant (FCFA) Composantes
Agence Française
de Développement
25 582 323 000 Composante
1
Banque Africaine
de Développement
37 861 000 000 Composante
2
Banque
Européenne d’Investissement 
32 797 850 000 Composante
1
Banque Islamique
de Développement
Prêt
ordinaire
8 776 704 660 Composante
1, 2
Prêt
ISTINA’A
8 179 783 790
Banque
Mondiale 
40 000 000 000 Composante
1, 2
Union Européenne

 

11 807 226 000 Composante
1
Coopération
Italienne
7 215 527 000* Composante
2
TOTAL FINANCEMENT EXTERIEUR 172 220 414 450

* :
L’Accord de prêt est en instance de signature

IV. Détails des travaux par Bailleurs

Volet A : Financement AFD – BEI – UE

Composante
1 : Travaux Lots 1, 2, 3

Composante 2 :
Alimentation électrique

Composante 3 :
Appui institutionnel et Renforcement des capacités

Volet B : Financement Banque Mondiale

Composante
1 : Stockage et transfert d’eau 

  • Lot 4 :
    Construction des réservoirs de Baco Djicoroni (2 x 10 000 m3) ;
  • Lot 5 :
    Fourniture et pose des conduites de transfert (depuis le réservoir de Baco
    Djicoroni vers Badalabougou et Faladié sur 13 km en fonte ductile DN1400 mm à
    DN 900 mm) ;
  • Maîtrise
    d’œuvre : contrôle et supervision des travaux.

Composante 2 : Distribution d’eau 

  • Maîtrise
    d’œuvre : Etudes (APD, DAO), supervision et contrôle des travaux ;
  • Travaux de
    réalisation de 207 km des réseaux primaires et secondaires en rive droite;
  • Travaux de
    réalisation de 400 km des réseaux tertiaires, 30 000 Branchements Sociaux
    et 300 Bornes Fontaines.

Composante 3 : Appui Institutionnels et Renforcement des
Capacités.

  • Appui aux
    structures en charge du sous-secteur de l’hydraulique urbaine ;
  • Renforcement des
    capacités ;
  • Gestion
    environnementale et sociale.

Utilisation des reliquats
identifiés

  • Etudes et contrôle
    des travaux ;
  • Travaux.

Volet C : Financement Banque Africaine de
Développement « BAD »

Composante Service

  • Réaliser les
    Etudes, la Surveillance et le Contrôle des Travaux ;
  • Réaliser les
    Etudes d’Actualisation du SDAB et Concevoir un Projet Prioritaire et EIES de
    Kabala ;
  • Réaliser les
    Etudes Organisationnelles, Institutionnelles et Tarifaire du MEA ;
  • Réaliser les
    Etudes de Régulation du Tarif de l’Eau aux Bornes Fontaines ; 
  • Réaliser des
    Audits des Comptes du PAEP Kabala ;
  • Assurer la Mise en
    Œuvre du Plan de Gestion Environnementale et Sociale ;
  • Former les Agents
    de la SOMAPEP et de la SOMAGEP au Gestion des Projets d’Eau.

Composante Travaux

  • Réaliser les
    Réseaux et les Ouvrages d’AEP Rive Droite :
  • Réaliser les
    Réseaux et les Ouvrages d’AEP Rive Gauche.

Composante
Fourniture

  • Fourniture des
    Biens

Composante
Fonctionnement

  • Assurer les Frais
    de Fonctionnement du Comité de Pilotage ;
  • Assurer les Frais
    de Gestion et de Coordination du Projet ;
  • Assurer les Frais
    de fonctionnement de la CGP du PAEP Kabala.

Volet D. Banque Islamique de Développement
« BID »

Composante Services Consultants

  • Maîtrise d’œuvre

Composante Travaux

  • Renforcement de la
    station de traitement de Djicoroni Para pour une production supplémentaire de
    10 000 m3/jour ;
  • Construction de
    deux (02) réservoirs au sol en béton armé de 5 000 m3 à
    Lafiabougou ;
  • Construction d’un
    (01) réservoir au sol en béton armé de 4 500 m3 à Missira comprenant
    une (01) station de reprise et un château d’eau de 500 m3 de 22m au
    Point G ;
  • Fourniture et pose
    d’une conduite de refoulement de Djicoroni vers Lafiabougou DN 1000 sur 7,1 km
    + les équipements de pompage électromécanique pour la station de pompage vers
    Lafiabougou;
  • Réalisation d’un
    réseau d’adduction et de distribution de 175km ;
  • Réhabilitation
    d’un réseau de 40km ;
  • Réalisation de 20
    000 branchements (dont 50% seront promotionnels).

Composante Appui à
l’UGP

  • Publication
    dossier d’Appels d’Offres ;
  • Atelier de
    lancement du projet ;
  • Visite de
    Familiarisation.

Audit du Projet

  • Audit des comptes
    du projet

Volet E : Financement
Coopération Italienne

Convention signée en 2016.

Partager ce projet

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Autres projets

Magnambougou Faso Kanu, Rue 3333 Porte 3333
Du Lundi au Jeudi 07:30 - 16:00 et Vendredi 07h30-17h30

Tél :+223 20 22 00 26 / 66 75 02 85 - Email : info@somapep.ml

© 2019 SOMAPEP-SA All Rights Reserved