Programme d’Appui Dano-Suédois au Programme Sectoriel Eau Assainissement

Projet PADS

Le Royaume du Danemark contribue depuis les années 1980 au développement du secteur Eau et Assainissement au Mali, la réalisation de l’actuelle adduction d’eau potable de la ville de Sikasso en est un exemple.

Depuis 2009 cet appui est canalisé à travers le Programme d’Appui Dano-Suédois au Programme Sectoriel Eau Assainissement sous tutelle du Ministère de l’Énergie et de l’Eau.

La composante hydraulique urbaine est mise en œuvre par la SOMAPEP SA et comprend entre autres le renforcement de l’adduction en eau potable des villes de Kayes,  Kati, Sikasso et Koutiala.

Dans ce cadre, dans chacun des 4 centres les études suivantes ont été effectuées par l’ingénieur Conseil :  

  • Les études de la demande en eau afin de déterminer les besoins en eau, domestiques et non domestiques, pour les horizons 2020, 2025 et 2030 ;
  • Les études hydrogéologiques afin de déterminer des sites prometteurs pour la réalisation de forages de reconnaissance (Kati, Sikasso et Koutiala) ;
  • Les études d’Avant-Projet Détaillé (APD) pour les travaux de renforcement des Adductions d’Eau Potable ; les travaux ont été dimensionnés pour l’horizon 2020 pour pallier à l’urgence ;
  • Les études d’impact environnemental et social (EIES) des travaux de renforcement des capacités de production et de distribution.  

Entre octobre 2013 et mai 2014 les travaux de réalisation de forages ont été exécutés par l’entreprise FORACO Sahel et ont abouti à :

Les  forages prévus et réalisés dans les centres de Kati, Sikasso et Koutiala
  Nb. de forages de reconnaissance Nb. de forages d’exploitation Débits d’exploitation (m3/h)
Prévus Réalisés Prévus Réalisés Attendus Obtenus
Kati 12 9 5 5 150 400
Sikasso 10 9 4 6 200 345
Koutiala 15 13 6 6 200 480
TOTAL 37 31 15 17 550 1225

Les études de la demande en eau et les APD ont donné ces capacités de production requises pour l’horizon 2020 :

  Capacité de production actuelle Capacité de production requise 2020
m3/h m3/h
Kayes 470 1000
Kati 370 550
Sikasso 360 870
Koutiala 185 330

Le marché pour la réalisation des travaux du renforcement de l’alimentation en eau potable des villes de Kayes, Kati, Sikasso et Koutiala a été conclu le 14 mai 2015. Le marché comprend le renforcement des installations de production, le renforcement des réseaux de distribution existants et l’extension des réseaux de distribution.

Maître d’ouvrage : SOMAPEP SA

Maître d’œuvre : Groupement RAMBOLL / MWH / CINTECH

Attributaire : Groupement Faso General Technology Sarl / SOSAF

Montant : 5.165.358.600 FCFA HT-HD

Délai d’exécution : 16 mois à partir du 6 juillet 2015.

Outre ces travaux, le Gouvernement danois a accordé un financement supplémentaire en 2014, permettant l’extension des réseaux tertiaires, la réalisation de bornes fontaines et l’installation de poteaux incendies dans les 4 centres. Les procédures du démarrage des travaux sont bien avancées à Kati et Sikasso. En complément, 5000 branchements promotionnels repartis sur les 4 centres, seront réalisés pour le compte de la SOMAPEP SA. Le financement danois comprend également la réalisation d’études pour le développement d’une stratégie pour la gestion de bornes fontaines et d’une méthodologie pour l’affectation des branchements promotionnels selon une logique d’inclusion et d’équité.

Le PADS PROSEA, composante Hydraulique urbaine, prévoit également la réalisation des études d’élaboration des Schémas directeurs de développement de l’approvisionnement en eau potable des centres extérieurs du périmètre concédé. Ils constituent un outil de travail pour la SOMAPEP SA permettant de structurer et de prioriser les investissements pour le développement des AEP dans l’ensemble des centres extérieurs.

Les travaux comprennent essentiellement :

Pour la  ville de Kayes :

  • Réhabilitation de la station d’exhaure SP1 existante dans le fleuve Sénégal, installation de nouvelles pompes (2 x 500 m3/h) dans SP1,
  • Pose d’une conduite d’eau brute en fonte DN400 d’environ 950 m parallèle à celle existante de la SP1 jusqu’à la station de traitement,
  • Réalisation dans la station de traitement existant d’un floculateur,  d’un décanteur à lamelles et de deux nouveaux filtres gravitaires,
  • Installation de nouvelles pompes de dosage de produits chimiques autorégulées,
  • Pose des équipements électriques (transformateur, groupe électrogène, compensateurs d’énergie réactive, etc.),
  • Installation et programmation d’un système de télégestion,
  • La pose d’environ 3800 m de canalisations (réseau de distribution) en fonte ductile DN 300 et 400 (dont une partie à fixer sur le pont qui traverse le fleuve Sénégal),
  • La pose d’environ 21 km de canalisations en PVC 63 à 225 mm (réseau de distribution). 

Pour la ville de Kati :

  • Raccordement de trois (03) forages dans le champ captant de Sébéninkoro, capacité 3 x 100 m3/h,
  • Installation d’équipement de désinfection de l’eau (300 m3/h),
  • Construction de bâtiments divers et d’une clôture autour du site,
  • Pose de conduite de refoulement en fonte DN 300 sur environ 8,7 km du champ captant de Sébéninkoro aux réservoirs semi-enterrés,
  • Réalisation d’une ligne électrique HTA en aérien sur environ 3,1 km,
  • Pose des équipements électriques (transformateur, deux (2) groupes électrogènes, compensateur d’énergie réactive, etc.)
  • Extension du système de télégestion,
  • Réseau de distribution : pose de canalisations en fonte DN 300 sur environ 1000 m et en PVC DN 90 à 225 sur environ 40.800 m.

Pour la ville de Sikasso :

  • Raccordement de trois (03) forages du champ captant de Missiricoro,
  • Réalisation d’une station de traitement de l’eau souterraine (400 m3/h),
  • Réalisation d’une station de pompage de l’eau claire (400 m3/h),
  • Raccordement de deux (2) forages situés à l’est et au nord-est de Sikasso,
  • Installation d’équipement de désinfection pour ces forages (60 et 40 m3/h),
  • Construction de bâtiments divers et des clôtures de protection autour des sites,
  • Pose d’environ 7,7 km de conduite de refoulement en fonte DN 300 entre Missiricoro et le réservoir de la zone II à Sikasso,
  • Pose d’environ 10 km de conduite de refoulement en PVC DN 200 (PN16) et DN 160 (PN10),
  • Réalisation de trois (3) lignes électrique HTA en aérien sur environ 15 km,
  • Réalisation d’une station booster (surpresseur),
  • Pose des équipements électriques (transformateurs, groupe électrogène, compensateurs d’énergie réactive, etc.),
  • Extension du système de télégestion,
  • Extension du réseau de distribution par la pose de canalisations en PVC DN 110 et 160 sur environ 23.500 m.

Pour la ville de Koutiala:

  • Raccordement de deux (02) forages du champ de captage de Sincina,
  • Réalisation d’une station de traitement de l’eau souterraine (200 m3/h)
  • Réalisation d’une station de pompage de l’eau claire (200 m3/h),
  • Construction de bâtiments divers et d’une clôture de protection autour du site,
  • Pose d’environ 4 km de conduite de refoulement en fonte DN 250,
  • Réalisation d’une ligne électrique HTA sur environ 6 km, 
  • Pose des équipements électriques (transformateur, 2 groupes électrogènes, compensateur d’énergie réactive, etc.)
  • Installation d’un système de télégestion,

Renforcement et extension du réseau de distribution par la pose de canalisations en fonte DN 250 sur environ 1600 m et en PVC DN 90 à 225 sur environ 22.500 m.

Partager ce projet

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Autres projets

Magnambougou Faso Kanu, Rue 3333 Porte 3333
Du Lundi au Jeudi 07:30 - 16:00 et Vendredi 07h30-17h30

Tél :+223 20 22 00 26 / 66 75 02 85 - Email : info@somapep.ml

© 2019 SOMAPEP-SA All Rights Reserved