Discours d’ouverture de M. Nancoman KEITA, à l’occasion du 39 ème Conseil d’Administration de la SOMAPEP SA

Photo PCA

Madame et Messieurs les membres du Conseil d’administration ;

Monsieur le Directeur Général ;

Chers Collègues ;

Chers Amis de la Presse ;

Madame et Messieurs.   

À l’entame de cette session, je tiens tout d’abord à vous souhaiter à tous et à toutes, mes vœux de santé, de succès, de prospérité, de bonheur, à vous, à vos familles et proches. Puisse l’année 2020 permettre à nous tous de réaliser nos rêves les plus chers dans la paix et la cohésion. Aussi, voudrai-je vous remercier pour votre présence effective à cette session qui, faut-il le rappeler, s’érige en obligation dans la gestion de notre société. Je ne pourrai aller lion dans mon discours sans une pensée pieuse à nos braves soldats tombés sur le champ de l’honneur.

Madame et Messieurs, les membres du Conseil d’administration ;

Chers amis de la presse ;

Honorables invités.

La présente rencontre revêt d’une importance capitale, car elle nous oblige à faire le bilan de l’année qui s’achève. Elle nous permet de mieux regarder l’avenir avec un esprit d’amélioration permanente de nos actions.

C’est au regard de tout ceci que vous aurez à vous pencher sur :

  • L’état d’exécution du budget de l’exercice clos le 31 décembre 2019 ;
  • Le budget de fonctionnement et d’investissement de l’année 2020 ;

Madame et Messieurs, les membres du Conseil d’administration ;

Chers amis de la presse ;

Honorables invités;

L’année 2019 a été difficile à cause des nombreux défis auxquels nous avons été confrontés. L’absence de paiement de la redevance-concessionnaire que nous doit la société fermière, la SOMAGEP-SA, malgré les dispositions contractuelles qui nous lient. Selon le fermier, l’augmentation de ses charges d’exploitation due à l’élargissement du périmètre de concession de la SOMAPEP-SA qui, de Dix-huit (18) localités est passé à 90 centres, englobant ainsi tous les Chefs-lieux de Cercle et quelques grandes villes stratégiques et frontalières ont eu de sérieuses incidences sur les maigres ressources du secteur.

En dépit de tout ce qui précède, notre société, a tenu bon, comme en témoigne la poursuite des nombreux projets et programmes initiés les années précédentes et dont l’impact se fait déjà sentir sur le quotidien de nos compatriotes aussi bien de la capitale que dans les centres de l’intérieur.

Je voudrai citer ici, le projet de renforcement des AEP des six (6) villes à savoir : Gao, Nioro du Sahel, Markala, Bougouni, Sélingué et Konna-Boré sur financement de la Banque Mondiale, le projet des d’études de six (6) autres villes de l’intérieur : Koulikoro, Ségou, San, Mopti-Sévaré, Bandiagara et Ménaka sur financement de l’Agence Française de Développement. À cela s’ajoute la mise en service de la 2ème tranche de la station de traitement d’eau de Kabala. Cet ouvrage nous permettra d’une part de faire face, cette année, à la période de pointe et d’autre part de doper considérablement les recettes générées par le secteur grâce à l’opération 100.000 branchements sociaux.

Madame et Messieurs, les membres du Conseil d’administration ;

Chers amis la presse ;

Honorables invités.

Vous conviendrez avec moi, combien l’année 2019 a été riche en activités. Nonobstant, nous nous devons de garder le cap. Point d’avoir un esprit dithyrambique, nous devons une fois de plus redoubler d’effort pour l’année qui s’annonce remplie d’espoir, mais aussi de crainte pour la survie du secteur.

Kabala nous a opposé des défis. Pour rappel, la mise en service de la nouvelle station était prévue pour le 15 décembre 2018. Malheureusement, un incendie qui s’est déclenché sur le chantier, le 28 octobre 2018, a consumé tous les équipements posés à l’intérieur des décanteurs de la tranche ferme du Projet Kabala.

Cet incident a complètement chamboulé le chronogramme de mise en œuvre de cette partie du projet AEP Kabala. Il a fallu nous rabattre sur la tranche conditionnelle. Cet incident a engendré un petit glissement sur le calendrier initial du projet. Mais grâce à l’engagement des hommes et des femmes qui en ont la charge, ce retard a pu se résorber avec la mise en service le 23 mai 2019 de la première partie de la station, permettant ainsi d’améliorer quantitativement et qualitativement le service de distribution de l’eau potable à Bamako et environs.

Madame et Messieurs, les membres du Conseil d’administration ;

Chers amis la presse ;

Honorables invités.

Au regard de tout ce qui précède, l’année 2020 s’annonce sous de bons auspices avec la mise en service de la deuxième tranche des 144 000 m3/jour de Kabala, donc l’augmentation du taux de desserte, la mise en œuvre de l’opération 100.000 branchements sociaux et la détermination des prix patrimoine et exploitant par la Commission de régulation de l’électricité et de l’eau (CREE), permettant d’assurer l’équilibre financier du secteur.

À défaut d’avoir ce qui lui revient de droit avant cette 39ème session, l’alternative trouvée pour la SOMAPEP-SA pour assurer ses charges de fonctionnement et d’investissements durant l’année 2020 fut de reconduire le prix patrimoine consensuel déterminé conjointement en 2017 avec l’exploitant. Certes ce choix n’est nullement bénéfique à notre entreprise, mais il a le mérite d’offrir à la SOMAGEP-SA la possibilité d’honorer ses engagements vis-à-vis de la SOMAPEP-SA.

C’est dans ce contexte si particulier et si sensible que le budget de la SOMAPEP-SA pour l’année 2020 a été élaboré en recettes et en dépenses à plus de 68, 3 Milliards de FCFA, avec des prévisions d’investissements de plus de 65,8 Milliards de FCFA contre 61,9 milliards en 2019 soit une augmentation de 6,3%.

C’est dire combien nous sommes optimistes pour l’année 2020. Mais nous devons tous avoir à l’idée l’esprit du sacrifice pour atteindre nos objectifs.

Madame et Messieurs, les membres du Conseil d’administration ;

Chers amis la presse ;

Honorables invités ;

Le défi est assez grand. Mais il demeure à la portée de nous tous. A cet égard, je vous invite à un examen minutieux des documents qui sont soumis à votre appréciation. A nos amis de la presse auxquels je rends hommage tous les jours pour leur accompagnement constant, je dirai merci pour tout ce qu’ils font jusqu’ici pour la SOMAPEP-SA. Aidez-nous à nous surpasser chaque jour d’avantage pour l’amélioration des conditions de vie de nos compatriotes par un accès durable à l’eau potable.

La situation actuelle du pays nous interpelle tous. Chacun de nous doit faire en sorte que l’avenir du pays soit le plus radieux. La génération future, nos enfants et nos petits-enfants, nos frères et sœurs, vous seront reconnaissants à jamais. C’est sur cet appel pressant que je déclare ouverte la 39ème Session du Conseil d’Administration de la Société Malienne de Patrimoine de l’Eau Potable (SOMAPEP-SA).

Je vous remercie !

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Plus d'articles

Magnambougou Faso Kanu, Rue 3333 Porte 3333
Du Lundi au Jeudi 07:30 - 16:00 et Vendredi 07h30-17h30

Tél :+223 20 22 00 26 / 66 75 02 85 - Email : info@somapep.ml

© 2019 SOMAPEP-SA All Rights Reserved