Campagne de reboisement: le REMAFPEA joue sa partition

Campagne de reboisement

Cent cinquante (150), tel est le nombre de pieds d’arbre mis en terre par le Réseau malien des femmes professionnelles de l’eau et de l’assainissement (REMAFPEA). La cérémonie, somme toute symbolique, s’est déroulée hier (jeudi 12 septembre 2019) au Jardin « Éden-Park » situé au flanc de la colline de Badalabougou. C’était sous la présidence de la marraine du REMAFPEA, Madame KEITA Aïda MBO, ancienne ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable.
Le représentant du ministre de l’Assainissement, de l’Environnement et du Développement Durable, Issa Diawara, le maire de la Commune V, des responsables de la SOMAPEP-SA et de la SOMAGEP-SA et de la Direction Nationale des Eaux et Forêt étaient également présents.
La présence matinée de plantation d’arbres s’inscrit dans le cadre du Plan d’action du REMAFPEA, a introduit sa présidente, Madame KONARE Kadiatou MALINKE. Le Réseau, a-t-elle poursuivit, est attaché à l’esprit de l’Association Africaine de l’Eau (AAE) qui la préservation et la protection de la nature. L’organisation d’une journée de plantation s’inscrit dans cette dynamique de jouer sa partition dans la construction de notre cadre de vie, a souligné la présidente, toute en rappelant que le réseau que est à sa deuxième activité du genre après celle de 2018 où ce sont environs 100 pieds d’arbre qui ont été mis en terre à l’École Sébé II de Sébénincoro. Elle a, par ailleurs, promis que le suivi et l’entretien de ces arbres seront assurés par les femmes du réseau.
« L’utilité de planter des arbres n’est plus à démontrer. Les arbres sont une richesse inestimable qui contribue de plusieurs façons à améliorer la qualité de vie en milieu urbain. Ils créent un environnement paisible, agréable et productif. Ils rendent l’air plus respirable en captant le carbone et en réduisant les gaz à effet de Serre. Le système racinaire des arbres aide à prévenir l’érosion du sol. Ce qui aide à son tour à préserver la pollution de l’eau », a énuméré Madame KONARE Kadiatou MALINKE, avant de remercier la marraine pour sa disponibilité, son accompagnement constants, mais aussi et surtout pour ses conseils précieux auprès du réseau.
Le représentant du maire de la commune V, a félicité les femmes du réseau pour cette initiative, tout en soulignant l’importance de l’arbre dans l’amélioration du cadre de vie dans une ville comme Bamako. Adama COULIBALY, de reconnaître que l’action du réseau constitue une auto-interpellation pour tous à faire du reboisement un devoir de génération. « L’arbre est le sceau de la vie sur terre. Plantons-en pour le bonheur des générations futures », a-t-il conclu.
La marraine du Réseau, Madame KEITA Aïda MBO, a souligné que cette plantation d’arbres témoigne de la volonté des femmes à relever le défi de la lutte contre la désertification et le changement climatique, deux défis majeurs qui constituent aujourd’hui une sérieuse menace pour notre survie et pour l’humanité toute entière. « C’est un acte citoyen de préservation de l’environnement et du cadre de vie qui touche en premier lieu les populations du quartier de Badalabougou mais également toute la population du District de Bamako », a-t-elle indiqué. L’ancienne ministre n’a pas manqué de dépeindre la situation catastrophique dans laquelle se trouve actuellement le monde en matière de préservation de la faune. « Des analyse récentes indiquent qu’il ne reste actuellement qu’environ 17 millions d’hectare de forêts, très insuffisantes pour la formation de nuages pouvant provoquer des pluies utiles », a annoncé l’ancienne ministre.
Le représentant du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Issa DIAWARA, a abondé dans le même sens. Il a remercié le REMAFPEA pour son initiative, tout en exhortant les uns et les autres à prendre exemple sur ces braves femmes.
La cérémonie a pris fin par la série de plantation effectuée par les différentes autorités présentes et les membres du réseau.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Plus d'articles

Magnambougou Faso Kanu, Rue 3333 Porte 3333
Du Lundi au Jeudi 07:30 - 16:00 et Vendredi 07h30-17h30

Tél :+223 20 22 00 26 / 66 75 02 85 - Email : info@somapep.ml

© 2019 SOMAPEP-SA All Rights Reserved